Animopharma

L’incontinence urinaire chez le chien en homéopathie

L’incontinence urinaire chez le chien en homéopathie

L’incontinence urinaire chez le chien en homéopathie

C‘est la perte de contrôle volontaire de l’émission des urines. Elle peut être intermittente ou permanente.

Comment savoir si son chat est incontinent ?

Un chien qui souffre d’incontinence urinaire n’est en fait pas capable de maitriser correctement ses émissions d’urines. En cela, il perdra donc son urine inconsciemment laissant quelques flaques ou gouttes sur son passage.

Quelles sont les causes d’incontinence chez le chien ?

Une inflammation de la vessie (problèmes le plus récurent) va faire que le chien ne pourra pas toujours se retenir entre les ballades (période trop longue entre les promenades) et à l’intérieur de son domicile.

Des maladies rénales, endocriniennes ou hépatiques peuvent être elle aussi la cause d’émission d’urines par petite quantité, puisqu’elles produisent chez l’animal une production d’urine plus abondante (d’où la difficulté parfois de se retenir trop longtemps).

L’origine neurologique : elle se traduit par la perte d’autonomie du muscle de la vessie chez l’animal. Les nerfs sensés assurés la régulation des fluctuations d’urine dans la vessie n’assurent en fait plus leurs rôles. Il en résulte un « débordement » du trop-plein accumulé dans la vessie, et l’urine n’étant plus retenue dans la vessie est rejetée par l’animal de manière continue.

L’insuffisance hormonale : se manifestant chez la femelle stérilisée, elle est de plus en plus courante (due à l’augmentation significative de la pratique stérilisation).

La tumeur : Ces dernières, à soigner d’urgence, parasite de bon fonctionnement des conduits urinaire, et dans de la vidange.

L’âge de l’animal : Un sphincter affaibli peut être également une des causes de l’incontinence chez le chien. Comme chaque être vivant les muscles deviennent de plus en plus faibles ; ainsi, le sphincter ne peut pas se contracter correctement, laissant alors échapper régulièrement quelques gouttes d’urine. Une faiblesse de l’arrière train (bassin et pattes arrière) va entraîner un dysfonctionnement du sphincter et une fuite abondante d’urine là où se trouve le chien.


Les conseils de notre spécialiste

Dans tous les cas donner pour stimuler les sphincters :

 

CAUSTICUM 9CH : 5 granules chaque soir pendant 2 mois, puis 1 soir sur 2 pendant 2 mois, puis espaces les prises. Reprendre le traitement si besoin.

Si l’incontinence urinaire est consécutive à des traumatismes ou des interventions chirurgicales, donner :

ARNICA MONTANA 15CH : 5 granules matin et soir pendant 8 jours puis s’il y a amélioration, 5 granules 2 soirs par semaine jusqu’à disparition complète du symptôme, ainsi que :

STAPHYSAGRIA 15CH : 5 granules matin et soir pendant 8 jours puis s’il y a amélioration, 5 granules 2 soirs par semaine jusqu’à disparition complète du symptôme.

Pour les femelles ovariectomisées (enlever les ovaires par convenance ou à la suite d’une infection), ajouter :

FOLLICULINUM 5CH : 1 dose chaque semaine pendant 6 mois et

SEPIA 7CH : 1 dose par semaine pendant 8 semaines.

Pour les animaux âgés, ajouter à CAUSTICUM 9CH,

BARYTA CARBONICA 5CH : 5 granules chaque soir pendant 3 mois, puis espacer selon amélioration à 1 soir sur 2 pendant


Pratiquer de l’automédication sur le chien ou chat ou demander à votre pharmacien. Si les symptômes persistent plus de 48h,

consulter un vétérinaire.

Add Your Comment