Animopharma

L’abattement chez le chien et le traitement homéopathique

L’abattement chez le chien et le traitement homéopathique

L’abattement chez le chien et le traitement homéopathique

L’état d’abattement ou « adynamisme » peut provenir de différentes sources chez l’animal mais il est à surveiller de très près car peut rapidement avoir des effets néfastes sur la santé du chien.

Le chien, si intelligent et expressif soit-il, ne peut que dire ce qu’il ressent par le biais de son comportement. Il faut savoir alors être attentif à toute modification de son attitude qui pourrait signifier un changement anormal et des problèmes à venir.

QUELLES SONT LES CAUSES POSSIBLES ?

  • Douleurs
  • Fièvre
  • Fatigues

QUELS SONT LES SIGNES ?

La fatigue

Un comportement d’abattement peut être dû simplement à une journée de jeux, de longues promenades ou de chasse. Cette fatigue est alors temporaire et normale et une bonne nuit de sommeil sera réparatrice. Tout rentrera alors dans l’ordre. La fatigue est liée à la fréquence de l’activité physique et un chien obèse ou sédentaire sera facilement plus fatigué qu’un chien entraîné à l’effort.

Le véritable abattement chez le chien

Il se caractérise par un changement radical dans le comportement habituel du chien : il ne réagit plus aux sollicitations affectives, olfactives ou alimentaires. Il reste prostré dans un coin de repos habituel, il dort lourdement, sa respiration est souvent accélérée. Réveillé, il se traîne vers un autre lieu et s’y recouche et sa démarche est raide, pénible.

On se méfiera des fatigues trop répétées et en lien avec des efforts peu importants : elles peuvent être dues à des maladies cardiaques, à de l’anémie, à des troubles chroniques, à des problèmes osseux ou à des diverses affection microbiennes. Tout changement brutal et important dans le comportement de votre chien doit vous alerter. Il s’agit en particulier des trois activités principales chez nos amis à quatre pattes : l’appétence, la soif et le sommeil. Toute variation de ces comportements en plus ou en moins sont des signes que votre animal ne fonctionne pas comme d’habitude et qu’il réagit négativement à ce changement.

On appelle prostration un état avancé d’abattement. Si les symptômes durent plus de vingt-quatre heures et/ou s’accompagnent de fièvre ou de tout autre signe pathologique, le recours au vétérinaire s’impose sans délai.

QUEL EST LE COMPORTEMENT A TENIR ?

Avant tout, il faut prendre sa température rectale. La température normale du chien est de 38°C à 39°C. Observez bien votre chien pour trouver des signes spécifiques qui permettront de guider ultérieurement le vétérinaire (marques cutanées, selles, urines, douleurs à la palpation, disparition ou augmentation extrême de la soif…).

Si la température est normale et que l’abattement fait suite à une intervention chirurgicale, à un accident ou à l’âge, donner :

ARNICA MONTANA 5 CH

5 granules 2 fois par jour jusqu’à disparition des troubles.

A la suite d’une contrariété, donner :

STAPHYSAGRIA 9 CH, 5 granules 4 soirs de suite.

A la suite d’un abandon, du décès du copain chien, du chat ou du maître, donner :

IGNATIA AMARA 15 CH et

PULSATILLA 15 CH, 5 granules de chaque, en association, matin et soir, jusqu’à disparition des symptômes. Il faut quelquefois maintenir le traitement  pendant 4 semaines.

S’il s’agit d’une baisse de forme saisonnière avec chute de poils,

S’il est frileux, nerveux, même irritable et que la moindre plaie suppure ou bien s’il sort d’une longue maladie et n’arrive pas à récupérer, donner :

SILICEA 9 CH, 5 granules par jour pendant 3 semaines, puis 5 granules 2 fois par semaine jusqu’au rétablissement.

Si l’animal est fatigué des compétitions  (ring ou expositions), qu’il est hypersensible au bruit et semble avoir oublié tout ce qu’il faisait très bien, donner :

KALIUM PHOSPHORICUM 9 CH, 5 granules matin et soir pendant 1 mois.

Add Your Comment